Assurance vie

Assurance vie : la chute des taux est généralisée, 90 contrats à la loupe

Publié par  | 

Les premiers assureurs qui publient les rendements 2016 de leurs fonds en euros font apparaître une baisse le plus souvent comprise entre 0,30 et 0,70 point de pourcentage. La palme de la dégringolade revient à un fonds à formule d’AG2R La Mondiale qui affiche… 0,25% de rendement, soit -2,75 points par rapport à 2015.

Coup de froid sur l’assurance vie. La publication des premiers taux 2016 par les assureurs confirme leur chute tant redoutée, comme le montre le tableau de notre partenaire, le site Goodvalueformoney, qui recense les performances des fonds en euros de près de 90 contrats d’assurance vie (voir en bas de l’article).

Certes, le dernier à dégainer, le groupe Covéa, limite (un peu) la casse avec un résultat de 2,50% pour GMF en 2016 (2,80% en 2015), 2,35% pour les contrats Winalto et Winalto Pro de la MAAF (2,75% en 2015), et enfin 2,01% (sans le bonus de 0,50%) chez MMA (2,35% sur les principaux contrats en 2015).

Toutefois, certains assureurs ont opté pour une baisse beaucoup plus importante, d’au moins 0,45 point. C’est le cas d’Apicil avec -0,70 point par rapport à 2015 (à 2,20%), ou encore de la Carac et de la Maif avec -0,45 point, soit respectivement 2,45% et 2,30% sur leurs contrats multisupports. D’autres descendent sous la barre des 2% comme le contrat Actiplus de la Macif qui n’affiche plus que 1,80% contre 2,40% l’an passé, soit une dégringolade de 0,60 point. Des résultats en phase avec la moyenne du marché attendue, puisque qu’elle devrait se situer en aux alentours de 1,95% pour 2016.

Mais quelques contrats se situent bien en dessous de cette moyenne. Ainsi, le fonds à coussin €uroCit d’AG2R La Mondiale, commercialisé via son contrat Terre de Vie et Terre d’Excellence n’affiche pour 2016 qu’un ridicule 0,25% de performance, soit un recul de 2,75 points par rapport à 2015 ! Pire : ce même fonds, lorsqu’il est commercialisé par certains CGP, affiche une performance nulle (contrat Diade Patrimoine vie). Pour ce fonds qui pèse environ 2 milliards d’euros, l’assureur a joué la prudence en suspendant sa commercialisation et les versements dès le 1er mars 2016, suite à la forte baisse du CAC 40 en début d’année. €uroCit dont une partie (18 %) est investie en OPCVM, sera à nouveau commercialisé, vient d’annoncer l’assureur.

Tous les assureurs n’ont pas encore publié leurs résultats. Parmi eux, les poids lourds du secteur comme les bancassureurs, devraient se situer pour l’essentiel en dessous de 2% hors bonus, pour les principaux contrats.

Magalie

Banquière au sein d'une grande banque Française. Spécialisée dans l'accompagnement des TPE (en région PACA).