Epargne

Epargne : les banques mutualistes étendent leur politique au niveau régional

Publié par  | 

Comme ils ont du mal à s’affronter sur les taux, les mutualistes lancent l’épargne régionale pour montrer qu’ils sont présents sur le territoire

Malgré une tendance timide, l’épargne affinitaire est en train de connaître une croissance. Après avoir évalué les travaux menés par les Caisses d’Epargne grâce aux vingt-trois livrets régionaux mis sur le marché en 2014 et notamment avec son son livret « troisième révolution industrielle » qui permet d’investir dans des projets dans la région Nord-Pas-de-Calais le Crédit Coopératif a voulu étendre le principe d’épargne qui était local précédemment à l’ensemble des régions de France. En fait l’une des principales banques du groupe BPCE vient de créer 12 livrets d’épargne afin financer des projets de l’économie sociale et solidaire dans toutes les régions.

Les épargnants bénéficient des mêmes avantages que ceux du « crowdfunding » : reprendre ses fonds en gardant une trace de ses dépenses et décider des projets financés comme client-sociétaire de la banque. Mais, le taux de rémunération se trouve entre 0 et 0,4 %. Pourtant, la croissance de cette épargne n’est pas anodine, car tout elle doit son succès aux taux qui sont relativement bas. En plus, de nombreuses banques évitent de s’affronter sur le taux des livrets.

Stéphane Bunnot

Jeune cadre au sein d'un groupe d'assurance Français opérant dans toute l'Europe et également pour les expatriés Français. Je participe à ce Magazine à travers mes connaissances du milieu des assurances. Au plaisir d'échanger avec vous.