Politique

La capitale Belge en état d’alerte fermeture du Métro et des commerces

Publié par  | 

Le centre de crise du ministère de l’intérieur belge a pris la décision, dans la nuit de vendredi 20 à samedi 21 novembre, de faire passer l’alerte maximale dans la la région Bruxelles-Capitale. Cela veut dire qu’un attentat peut être commis.

Charles Michel, le premier ministre, a décidé de revoir à la hausse dans la nuit le niveau de menace « suite à des informations d’un risque d’attentat identique à Paris ». Les centres commerciaux, les transports en commun et les évènements qui rassemblent des foules sont les plus visés.

« Il s’agissait donc d’une menace d’attentat commis à plusieurs endroits par plusieurs individus ».

Le gouvernement a mobilité 1 000 soldats très armés qui effectuent des rondes dans les rues de la ville, où se trouvent le siège de l’OTAN et les institutions européennes. Le conseil régional de sécurité, qui réunit les bourgmestres de la région de Bruxelles-Capitale, a indiqué que les mesures demeureront en vigueur jusqu’à dimanche à la mi-journée :

  • Les habitants sont appelés à éviter les lieux de rassemblement comme les salles de concert, les aéroports, les gares, les centres commerciaux. Et plusieurs spectacles ont été annulés ;
  • Le métro va être fermé jusqu’à dimanche à 15 heures, la gare de Bruxelles-Schuman l’est depuis midi. Par contre, les bus et les tramways roulent. La majorité des centres commerciaux les plus importants ont été fermés depuis midi, les contrôles ont été renforcés à différents endroits.
Magalie

Banquière au sein d'une grande banque Française. Spécialisée dans l'accompagnement des TPE (en région PACA).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *